Les Commandeurs du Bugey fêtent les 50 ans du Caveau Bugiste

portes ouvertes 50 ans.jpg

 

C’est la fête à Vongnes du 23 au 26 juin: pour ses 50 ans, le Caveau Bugiste reçoit 4000 invités venus de tous les horizons. Si beaucoup viennent de loin, et certains même de très loin, les Commandeurs sont là en force pour célébrer l’événement, une présence qui signifie à la fois amitié, hommage, et appui pour les nouveaux projets.

50 ans Caveau Bugiste
C’est la fête au Caveau Bugiste dans l’été ensoleillé

Six « enfants du Pays » se lancent dans l’aventure

André Chaudet, Jean Chaudet, Henri Guillon, Louis Michaud, Paul Pinel et Raymond Prémillieu se lancent dans l’aventure en 1967, entourés de leurs familles. Ils partent de rien, et fondent une exploitation au concept novateur, mais dont le développement reposera sur deux piliers éprouvés: la qualité et l’accueil, tradition poursuivie en 2017 par Yannick Chaudet, Serge Malik, tous les 3 gérants de l’entreprise, et leurs proches collaborateurs, Virginie Chaudet, Pascale Guillon, Marie-Thé et Jean Chaudet.

Depuis 50 ans, de vins médaillés en vins médaillés, le Caveau Bugiste a eu une contribution majeure, avec plusieurs de ses collègues, au prestige croissant des vins du Bugey , que ce soit au niveau national et international, avec une gamme sans cesse enrichie de blancs, rouges, rosés, pétillants, sans oublier les marc et les fines.

C’est maintenant un domaine de 45 hectares, qui reste à taille humaine et a sa part dans le maintien de l’emploi local.

Quatre jours bien remplis

Les dégustations, buffets « au couleur de l’Ain », cuissons de spécialités au four banal traditionnel sont bien sûr au programme, mais aussi la musique avec des concerts, du piano, du jazz, le spectacle vivant, la peinture, la poésie.

caveau bugiste
Une architecture bugiste traditionnelle

Le vin, oui mais pas que…

Une des forces du Caveau Bugiste est d’avoir compris parmi les premiers que le vignoble est au cœur de la vie culturelle d’un terroir, avec ses dimensions historiques, artistiques, touristiques. Le Caveau Bugiste est ainsi devenu un rendez-vous des artistes, peintres, sculpteurs… il a su montrer à Vongnes tout le charme des villages du Bugey, avec leur architecture traditionnelle, et mis en valeur la pierre locale aussi bien pour la construction que pour la sculpture, rappelant ainsi que c’est cette pierre, issue de Hauteville, de Sault Brenaz, de Villebois ou d’autres communes,  qui donne sa luminosité et la finesse de ses motifs à l’église de Brou,  et sa couleur à une partie de la Maison Blanche de Washington comme au Palais Impérial de Tokyo. Elle donne aussi leur dignité aux monuments remarquables de la ville de Lyon toute proche notamment ceux construits par Soufflot lui même, comme l’Hôtel Dieu en bord du Rhône.

C’est donc toute une région qui se retrouve à cette occasion festive, élus locaux, spécialistes du Tourisme, Syndicat des vins, Commandeurs, tous unis pour l’avenir du Bugey.

Publicités

Une réflexion sur “Les Commandeurs du Bugey fêtent les 50 ans du Caveau Bugiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s